Le compost, c'est un travail d'équipe


Pour faire du compost, tout le monde devra mettre la main à la pâte : les micro et macro organismes (qu'on appelle les décomposeurs),  sans oublier le jardinier et la jardinière !

 

On désigne par  « décomposeur «  tout  organisme qui intervient dans la dégradation des déchets et matières organiques. En se nourrissant de ces matériaux et en les digérant, il produit une nouvelle matière qui sera plus tard consommée par un autre être vivant : d'abord les plantes qui s'en nourriront, et le jardinier qui dégustera les légumes.

C'est sûr que les décomposeurs (du moins ceux qu'on peut distinguer) ne sont pas bien beaux et ils sont souvent très maltraités,  mais ces êtres vivants tiennent une place importante dans ce qu'on appelle la chaine alimentaire.

Il en existe une multitude, de toutes les tailles : tous ne vivent pas dans les mêmes conditions (température, régime alimentaire…). Le compost est vraiment un grand village : plus de 1.000 espèces différentes vont se relayer pour le fabriquer  (sans compter les jardiniers !).

 

D'abord, les "invisibles" vont préparer le travail des plus gros  :

-  de bonnes bactéries  vont faire monter la température au coeur du tas et commencer à dégrader les matières

-  des champignons  vont attendre que la température baisse pour les relayer, épaulés par  bien d'autres (algues, levures...).


Entrent alors en scène les macro-organismes

-  d’abord les vers de compost (les petits vers rouges)

-  plus tard les grands lombrics qui s’attaqueront aux éléments plus lents à se décomposer

- mais aussi  entretemps plein d’autres bestioles : cloportes, vers blancs, mille-pattes…

 

Mais pour que tout ce petit monde s'active,  le (la)  jardinier(ière)  doit leur donner un coup de pouce, car ils ont des besoins :


Alors, dès que le tas est formé, il faut s'en occuper :
* le jardinier pense à respecter les bonnes proportions entre ses déchets secs (carbonés) et  humides (azotés)

-  il  pense à les réduire en petits morceaux  : vu la taille de ses dents ( !!!) il faudrait des mois à une bactérie pour trouver l’entrée d’une pomme !
- avec la griffe, il recouvre ses apports avec la couche du dessous, ou avec des matières sèches si nécessaire (s'il n'y a que des épluchures de fruits dans le bac par exemple...)

 

De leur côté, les référent(e)s  brassent de temps en temps pour aérer la masse afin de leur  apporter de l'air, ne pas freiner la décomposition, éviter les mauvaises odeurs…et aussi pour surveiller l'humidité : mais au  jardin, la pluie suffit à équilibrer : nous manquons de matières sèches sur place et les apports sont presque exclusivement humides. 

 

Et  que va-t-il se passer ?

Le tas va chauffer (jusqu'à 50 degrés, parfois jusqu’à 70°selon sa taille) puis diminuer fortement de volume - il va petit à petit changer d’aspect et devenir brun-noir. Quand on ne distinguera plus que quelques éléments (les morceaux de branches épais qu'on a introduits pour aérer et les coquilles d''oeufs qu'on a oublié d'écraser,  il sera prêt ! Il faudra 7 à 9 mois selon la saison et les avatars qui peuvent jalonner la vie d'un bac collectif ! 

__________________________________________________________________________ 



Il y a VER et VER

Les vers qu'on rencontre  en premier dans le compost n'ont pas le même mode de vie que les vers de terre, les grands lombrics roses que l’on rencontre dans la terre ou sous les pots.

 

Les vers de compost

Ce sont des petits vers rouges et fins (du genre Eisenia) qui vivent en surface dans le compost, le fumier, les feuilles en décomposition des litières.... Si on les enterre, ils meurent.

Les vers de terre

Les grands lombrics (du genre Lombricus), vivent en profondeur. On peut les repérer  lorsqu'ils remontent chercher de la nourriture et faire leurs besoins  : s’ils ne parviennent pas à redescendre dans le sol ils meurent .


Tous sont assez futés pour trouver tous seuls leur chemin. Ils n'ont besoin que de tranquillité et d'obscurité : pensons à toujours refermer le couvercle du bac !

__________________________________________________________________________

Agenda

 

 

 

  21 Juin 2017: Fête de la musique au jardin!

20-21 mai 2017 c'est la fête de la nature au jardin! venez pique-niquer et profiter d'une visite guidée le samedi et le dimanche à 14h30!

25 mars 2017:

Le Jardin de la cité sera présent sur le parvis de la mairie du XXème à partir de 10h pour "Préparons le Printemps" avec de nombreux autres jardins partagés et acteurs du XXème.

 

10 décembre 2016 :

Fête des Lumières à partir

de 17 heures...

Un après-midi autour de la bio diversité en ville le samedi 30 avril à partir de 15 heures ! 

Chasse aux œufs dimanche 27 mars à partir de

16 heures ! Chocolat pour les petits, douceurs pour les grands...

Dimanche 14 février, au jardin, c'est carnaval ! Préparez les déguisements et les gâteaux !

Rendez-vous le 6 décembre prochain dans un jardin illuminé !

Apportez vos bougies dès

16 heures...

Dimanche 21 juin, à partir de 16 heures, nous fêtons la musique les deux ans d'ouverture du jardin avec des groupes, de la bonne humeur, à boire et à manger... 

Le 14 mars à partir de 10h30, rendez-vous à la mairie du XXe pour une journée autour du jardinage : échange de graines, ateliers, conseils, etc.

Samedi 6 juin, à partir de 16 heures, atelier de confection d'étiquettes pour les plantes au jardin, destiné aux enfants... et à leurs parents ! 

Vendredi 8 mai à 16 heures, rendez-vous pour finaliser les bacs collectifs.

Le 14 décembre à partir de 16 heures, rendez-vous pour la Fête des Lumières !

Fête de la tomate !

Rendez-vous mercredi 22 octobre à partir de 15 heures pour goûter les tomates et apprendre à en trier les graines...

15 octobre à 7h30 : livraison de terre. Tous les bras sont les bienvenus !

 

9 octobre 2014 : Assemblée Générale à partir de 20h30.

Plan

 

21 juin 2014 : fête pour l'arrivée de l'été et le premier anniversaire de notre jardin.

 

30 mars 2014 : arrivée des bacs à compost.